Genève

À Genève. Swiss Gambia Solidarity effectue un travail de rue et d’accueil.

Ce projet, parti des Pâquis, s’étend à l’heure actuelle, à plusieurs quartiers de la Ville.

Nous partons à la rencontre des différentes populations et mettons en relation les diverses communautés habitant les lieux dans lesquels nous intervenons.

SGS assure, dans les cas les plus difficiles, la médiation, mais aussi l’organisation d’activités de quartier visant à l’occupation positive des lieux, à la rencontre interculturelle et intergénérationnelle et aux renforcement des liens existants.

Nous garantissons le suivi de multiples dossiers qui, en 2019 ont monté à 21, allant de l’administratif, au médical ou au juridique.

En utilisant des espaces, tels que le Temple des Pâquis ou les Espaces de quartier, Swiss Gambia organise des repas et distributions d’habits, récolté auprès de la population.

De plus, nous coopérons activement avec le réseau genevois d’accueil d’urgence.

Pendant cette année 2019, nous avons compté en moyenne 10 passages par jour, allant jusqu’à 60 pendant les activités spécifiques.

Les Pâquis, avec ces 27.700 habitants sur une surface de 0,41 km2, est l’un des quartier avec la plus haute densité, où la plus part de nationalités présentes à Genève y sont représentées.

De la boutique pakistanaise à la librairie africaine, de l’épicerie portuguaise au coiffeur dominicain, tout le monde s’y retrouve.

Les enfants courent libres dans une rue piétonne aux préaux d’écoles.

A niveau local, « Swiss Gambia Solidarity » s’implique dans les activités du quartier, telles que la fête des Pâquis, le vide-grenier (les Pâquis sont à la rue), le Marché de Noël associatif, Barakopakis, ainsi que des animations avec les enfants au travers du Parascolaire de l’Ecole de Pâquis, des Créateliers et  de la Maison de quartier Château-Bruyant.